Réunion du collectif du 4 avril 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réunion du collectif du 4 avril 2017

Message par CamilleV le Mar 4 Avr - 16:22

Vraiment déjà pas mal de trucs !

Je me bornerai aujourd'hui à simplement lister les sujets qu'on a abordé en les organisant par thèmes.

1) Des questions relatives au projet en lui-même :

Emilie a pu soulever l'idée que notre structure puisse être envisagée comme une sorte de tremplin pour sortir de l'institution. Il s'agirait de profiter du désir d'enfant pour la mettre au profit d'un désir de sortie de l'institution. D'où le fait qu'on puisse intervenir dans les institutions : ce qui pose directement la question de la notif.

Sandrine évoque la question de la temporalité de la prise en charge : de son point de vue, plus on intervient tôt (soit dès le désir d'enfant) plus on se donne les moyens de prévenir sur les problèmes à venir.
Par rapport à quoi Camille se demande si intervenir trop tôt n'est pas contre-productif : ne faut-il pas laisser aux personnes le temps de faire leur deuil d'une parentalité facile, ce qui faciliterait l'adhésion à nos services sans qu'ils soient pris comme une nouvelle injonction à l'inclusion ?

Emilie entrevoit la possibilité de tout un axe du travail autour de l'accès au logement.

Dans le même sens on se dit tous ensemble qu'on va devoir bosser la question partenariale : infirmières, psys, scolaire, etc.

2) Défrichage autour des structures analogues :

Emilie a découvert l'existence des SAAP et des SASP dans le Nord (cf. Forum Structures analogues)
La bonne nouvelle est qu'il n'existe rien d'équivalent dans le Rhône.

On reparle aussi du groupe de Pésenas.

A Bourg-en-Bresse, l'ADAPEI aurait un SAVS qui bosserait sur ces problématiques.

Par rapport à quoi on remarque que toutes ces structures sont accolées à des structures préexistantes, et qu'il va falloir qu'on se batte pour notre autonomie et notre indépendance !

L'UDAF aussi aurait créé un pôle d'accompagnement spécifique à cette problématique : mais sous quelle forme ?

On évoque aussi l'existence du LAPS, plus orienté sur le handicap psychique. On en saura plus quand Emilie aura récupéré le mémoire de sa copine qui y a fait des observations.

L'UNAFAM a aussi été à l'origine d'une commission autour du désir de grossesse et de la parentalité.

3) Ressources au niveau local

La région rhône-alpes est à l'initiative d'un plan 2016-2019 autour de la parentalité. C'est le "Schéma départemental et métropolitain de soutien à la parentalité dans le rhône". Qu'est-ce qu'ils peuvent faire pour nous ?

Prendre contact avec le M.A.I.S.

Au niveau local, on se dit qu'il serait dommage de ne pas profiter de la proximité de Vaginay, qui pourrait nous apporter un étayage certain pour nous aider à penser notre projet.

4) Deux Week-end de travail :

dans le Nord pour rencontrer PADI et visiter SAAP.

Puis un autre à Pésenas.

Prochaine rencontre du collectif : le 2 mai à la Fourmilière, car c'était nul au Mondriand !

CamilleV

Messages : 18
Date d'inscription : 05/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum