Interview loupée des SAAP de Lille

Aller en bas

Interview loupée des SAAP de Lille

Message par Sandrine le Mar 24 Avr - 10:52

Comme promis depuis un bon moment... voici le compte rendu de l'interview téléphonique du Directeur innovation et promotion de la personne M Warembourg Patrice
Vous verrez dans la retranscription, dès qu'il y a 3... ou un ? c'est que la bande était innaudible et que je n'avais plus de souvenir de ce qu'il m'avait racontée trop préoccupée que j'étais par l'enregistrement.

Entretien avec M Warembourg Patrice
Directeur Innovation et Promotion de la personne
Udapei Papillons Blancs du Nord
Le 19 février 2018


- Créer en 2002 les SAAP sont au nombre de 9 dont le dernier à ouvert en 2008. Le point de départ : observation au sein des SAVS que la majorité des enfants nés au sein d'une famille en situation de handicap était placé dès la naissance. Par rapport à çà, ils sont allés voir le département pour proposer une alternative, mettre en place un meilleur accompagnement pour ces parents et en même temps prouver qu'ils restent des parents.
- Financement par voie de convention avec la protection de l'enfance.
- Constat qu'en France il n'y a pas de service officiel qui accompagne ces parentalités, il y a des financements expérimentaux soit en lien avec la MDPH, soit dans le giron d'un SAVS
- ….Accompagner lors du désir de la grossesse mais le plus souvent quand l'enfant est là en accompagnant dans les 1er gestes, mettre en place des relais si besoin en faisant intervenir des TISF. Accompagner la socialisation....
- Maternité, service de perinatalité, ASE, PMI qui repère et font appel au service ou les personnes elles mêmes. Dans les maternités, méconnaissance des services du handicap. Créer des liens pour sensibiliser au handicap.
- Fonctionnement, Dès les 1er jours peuvent être amené à voir les parents avec une très forte régularité dès le retour de la maternité, puis espacer avec le temps. Intervention espacée avec les années des enfants de 0 à 3 ans, demande du département, et beaucoup de demande dans les périodes de périnatalité (grossesse et désir de grossesse). Alors qu'ils avaient repérés des problèmes qui surgissaient à l'entrée à l'école ou à l'adolescence.
- Depuis la mise en place des SAAP , le taux de placement est largement inférieur à avant.
- Après 3 ans de l'enfant si des difficultés apparaissent les parents peuvent sollicité le SAAP. Ceux ci ont développé en complémentarité avec la CAF des REEAP mais les moyens sont beaucoup plus faibles.
- Dotation globale une par asso. qui n'a pas bougé depuis assez longtemps, mais soumis aux bonnes volontés des politiques ce qui est le pendant des conventions. Convention renouvelée tous les 3 ans.
- Attentes du département : RAF assez poussé avec beaucoup d'indicateurs à remplir par les équipes (état du logement...) pour mesurer la qualité de vie dans les logements.
- 9 SAAP nombre de personnes accompagnées : entre 36 et 56 pour gros service, dans les zones rurales 20
- Comptabiliser les accompagnements : seul l'enfant accompagné est comptabilisé, même s'il y a plusieurs enfants
- Lien entre SAAP : réunion départementale 2 fois par trimestre + travaux communs (colloque de 2015, actuellement les trajectoires de vie et l'après SAAP)
- Projet d'établissement : un référentiel dans lequel il est question des partenaires et réseau ?
- SAAP de Lille, organigramme : ?
- Domicile ou collectif : variable 2 associations qui font du collectif et les autres font plus de domicile.
- Lundi des parents, Educateurs qui rejouent des scènes de vie
- Orientation : IMPRO, ESAT, SAVS, maternité, PMI, ASE
- Dans maternité, il n'y a pas quelqu'un en permanence de présent. Avant la création des SAAP...
- Pas de processus de candidature, libre adhésion.
- Outils : guide...
- Accompagnement désir de grossesse, c'est pas le plus gros des interventions, ils font pas mal d'intervention dans les IMPRO etc...
- Projet personnalisé : formalise les principaux axes
- PMPS : service au sein des maternités, qui connaisse SAAP et qui font appel relais
- Peu de demande d'intervention dans les écoles sur la parentalité des personnes en situation de handicap. De manière épisodique selon la volonté des professionnels.
- Évaluation, signalement : pas être vu comme un fil à la patte en lien avec l'ASE.
- Créer en 2002, aspect économique : chiffrer le placement jusqu'au 18 ans coûte plus que l'intervention du SAAP. (donne des chiffres par jour)
- Lien avec celui de Limoges qui est un SAVS et les services concernés par la parentalité et vie affective et ils se réunissent chaque année à la Fondation de France.
- Souhaite connaître l'échéance de la création de notre service. Selon lui, la CAF peut être aussi un interlocuteur par rapport à la parentalité.
- Ne pas hésiter si nous avons d'autres questions.

Sandrine
Admin

Messages : 18
Date d'inscription : 05/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://groupedenquete.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum